Dire non à l’agrobusiness et à la mainmise de 

la grande distribution sur la filière alimentaire 

 

Le 17 avril 1996, 19 paysans sans terre du Brésil ont été massacrés par la police militaire 

alors qu’ils défendaient leur droit à une production vivrière en réclamant l’accès à la 

terre. Chaque année, à la même date, des actions sont menées par des organisations 

paysannes, des associations, des groupes d’étudiants, des ONGs et des activistes afin de 

demander la Souveraineté alimentaire et le droit des paysans et des paysannes à nourrir 

leurs communautés.